Volltext: Les micro-états européens

LA CONSTRUCTION HISTORIQUE DES MICRO-ÉTATS EUROPÉENS 
$2 L’époque moderne du Liechtenstein (1924 — 2012) 
88. L’effondrement de la monarchie autrichienne marque une situation d’incertitude sur la 
survie du Liechtenstein dont la neutralité a longtemps été contestée. Afin d’assurer sa survie, 
le Liechtenstein se rapproche de son voisin helvétique (A). Ce rapprochement garantira sa 
souveraineté pendant plusieurs décennies mais entravera son intégration rapide à la 
communauté des États dont les réticences finiront par se dissiper au cours des années 
suivantes (B). 
A. Le rapprochement avec la Confédération helvétique 
89. Une souveraineté explicitement reconnue. — À la fin de la guerre, la problématique du 
devenir de la Principauté est posée aux parties signataires du traité de paix de Saint-Germain- 
293 - : : 
. Nombreux sont les Etats qui ne la reconnaissent pas, tant 
en-Laye du 10 septembre 1919 
elle a longtemps été rattachée diplomatiquement a I’ Autriche. La neutralité du Liechtenstein 
n’est pas évidente. La collusion d’intérêts entre la famille Princière et l’Empire Austro- 
Hongrois””* associée à l’union douanière, monétaire et financière entre la Principauté et 
l’Autriche conduit naturellement le Liechtenstein à participer à l’effort de guerre des États 
membres de la triple alliance. Après de nombreuses négociations entre les délégués de la 
Conférence de la paix et le Prince Eduard von Liechtenstein”, il est décidé d’insérer un 
alinéa 1“ à l’article 27 de la Partie IT du traité de paix de Saint-Germain stipulant : « Les 
frontières de l’Autriche seront fixées comme il suit: 1° Avec la Suisse et avec le 
Liechtenstein, la frontiere actuelle” y. Par cette stipulation, l’existence de la Principauté de 
Liechtenstein est explicitement reconnue. Le traité de paix conforte les frontières austro- 
liechtensteinoises telles qu’elles existaient avant la guerre. 
90. Une souveraineté assurée par la Suisse. — Un mouvement populaire ancien prend de 
l’importance face au désastre économique d’après guerre et à l’écroulement de l’Empire 
  
DOCUMENTATION PARLEMENTAIRE, Traité de Paix entre les puissances alliées et associées et 
l'Autriche, Ottawa, Imprimeur de sa très excellente majesté le roi, 1919, p. 5. 
2% Le Prince Heinrich von Liechtenstein est Général dans l’armée autrichienne. Il exerce cette fonction en tant 
que ressortissant autrichien et non liechtensteinois. Alors que le Prince Eduard von Liechtenstein est directeur du 
service de la jeunesse au ministère autrichien de l’intérieur. 
795 Le Prince rédige un mémorandum à disposition des délégués de la conférence de la paix dans lequel il 
rappelle l’histoire de sa Principauté, son absence d’armée et sa neutralité revendiquée le 25 septembre 1914 par 
sa chancellerie à l’ambassadeur des États-Unis à Vienne. Dans les divers arguments qu’il expose, il fait mention 
du comportement adopté par la Principauté, à savoir : « la libre traversée de son territoire par les prisonniers de 
guerre, les déserteurs et les réfugiés, la reconnaissance du droit d’asile aux ressortissants de la triple entente et 
l’interdiction d’exporter en Autriche ». 
7 DOCUMENTATION PARLEMENTAIRE, op. cit., p. 15. 
74
	        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.