Volltext: Liechtenstein

  
  
  
  
  
tesses sur la place publique ou a lieu 
la fête patronale. Chants, discours, 
congratulations se suivent: le tout 
rehaussé par «l’Harmonie de Vaduz». 
Lorsque le Prince a remercié son 
peuple, un brillant feu d’artifice 
s’éleve des remparts du château. 
Quelle soirée! ... Quelle nuit aussi! 
On danse dans toutes les rues jus- 
qu’au petit jour. Heureux qui réussit 
à faire une ronde avec un membre 
de la famille du souverain. 
Aux yeux des étrangers, Vaduz ne 
semble être qu’un village de quatre 
mille habitants, mais, en réalité, c’est 
la capitale d’un pays qui se trouve 
dans la vallée paisible du Rhin, do- 
miné par le vieux château de son 
souverain. C’est une ville d’affaires 
internationale. La haute finance s’y 
donne rendez-vous. 
Malgré cela, il peut vous arriver, 
surtout à certaines époques de l’an- 
née, d’être arrêté dans les grandes 
rues par un troupeau de vaches 
s’avançant paisiblement, sans s’in- 
quiéter le moins du monde des auto- 
mobilistes bouillant d’impatience. 
Les Liechtensteinois aimables saluent 
tout le monde avec leur «Grüss 
Gott» (Dieu vous salue), mais bien 
que les visiteurs soient toujours ac- 
cueillis avec un gentil sourire, les 
habitants sont réservés. On ne dé- 
couvre leur cœur d’or qu’une fois 
admis dans leur intimité. 
Le Liechtenstein est le pays le plus 
industrialisé du monde. Avant la 
Seconde Guerre Mondiale, 800 per- 
sonnes travaillaient dans cette 
branche. Aujourd’hui, ce sont 4375 
personnes. 
Les plus grandes maisons inscrites au 
registre de commerce sont les sui- 
vantes: 
- «Hoval» produit des chauffages 
centraux. Ce type de chaudière 
bien connu se fabrique également 
dans six pays européens. 
- «Balzers AG» fait des instruments 
spécialisés dans le domaine de la 
physique. 
14 
- «Hilti AG» est renommé pour son 
systeme de fixation. 
- «Spoerry & Cie» est l’industrie la 
plus ancienne du Liechtenstein: la 
manufacture de cotonnades. 
- A l’«Elastin AG» on produit des 
peaux artificielles pour les sau- 
cisses. 
- «Ivoclar» exporte ses dents syn- 
thétiques dans le monde entier. 
- «Scana AG» doit son renom à ses 
conserves appréciées. 
- «Contina AG» est fort connu pour 
sa machine a calculer. 
Le «Vin rosé», un cru des plus re- 
nommés, s’appelle «Vaduzer», on en 
produit environ 25 000 litres chaque 
année. Au temps de la vendange, au 
commencement du mois d’Octobre, 
des familles entières vont dans les 
vignes pour aider à recolter les 
grappes rouges. Environ quinze jours 
avant la vendange, les touristes ne 
devraient pas s'inquiéter des coups 
de fusil qui retentissent tous les jours 
de bonne heure jusqu’à tard dans la 
nuit. C’est l’œuvre d’un petit groupe 
d'hommes, armés de fusils antiques, 
et chargés de tirer à des intervals 
irréguliers, pour éloigner les oiseaux 
du raisin presque mûr. Une des 
vignes les plus pittoresques appar- 
tient au «Rotes Haus», aujourd’hui 
propriété privée, autrefois monastère 
de Bénédictins, où, jusqu’à présent, 
la vendange est foulée dans les caves 
«Torkel», une poutre en chêne 
énorme qui date du 14e siècle. 
Après leur 21e anniversaire, les ci- 
toyens de Liechtenstein ont le droit 
d’élire les membres du parlement. 
La Diète est formée de quinze mem- 
bres et de nouvelles élections ont 
lieu tous les quatre ans. Mais, comme 
en Suisse, les femmes n’ont pas le 
droit de vote. Il y a trois partis poli- 
tiques, mais leurs programmes sont 
si semblables que seuls ceux qui sont 
nés dans le pays-même en saississent 
les nuances. 
Les timbres-poste sont parmi les plus 
beaux du monde et deux ou trois 
séries sont éditées chaque année. De 
là vient une bonne partie des revenus 
de l’Etat. Une autre part provient 
des sociétés enrégistrées à Vaduz. 
Presque 10 000 sociétés anonymes 
s’y sont établies, car les impôts des 
sociétés sont les plus bas de toute 
l’Europe. Les impôts sur le revenu 
sont de 4 ä 12 %o et les impôts sur 
la fortune seulement 2 pour mille. 
Il n’y a pas de syndicats, pas de 
grèves, pas de chômage, ni de luttes 
sociales. Les citoyens du pays ont 
un passeport liechtensteinois. 
La plupart des revenus sont utilisés 
pour le progrès du pays, pour les 
écoles et pour la construction de 
routes. Les routes principales sont 
en excellent état et le village le plus 
élevé, Malbun (1600 m station pour 
sports d’hiver) peut être atteint fa- 
cilement en auto et en autobus. La 
route principale dans la vallée, qui 
traverse toute la longueur du pays 
30 kms, peut soutenir la comparai- 
son avec les autoroutes de l’étranger. 
Le Prince Régnant possède la collec- 
tion privée d’art la plus grande du 
monde; ces trésors étaient jadis gar- 
dés dans le palais de Liechtenstein à 
Vienne. Il y a des chefs-d’ceuvre de 
Rubens, Rembrandt, van Dyck, 
Frans Hals, Botticelli, Ruysdael, 
Memling etc. Il y a aussi des Gobe- 
lins merveilleux et, une magnifique 
collection d’armes: des épées, des 
piques, des armures et, objets remar- 
quables, des fusils du Prince où l’on 
peut admirer sur les crosses en ivoire, 
des formes féminines délicatement 
sculptées. 
Il y a aussi une exposition de ta- 
bleaux à Vaduz, où plusieurs de ces 
trésors, hors de prix, peuvent être 
admirés. Le musée d’histoire (où l’on 
peut voir beaucoup de souvenirs ro- 
mains) et le musée des timbres-poste 
sont d’autres musées intéressants. 
Autres attractions: Minigolf, courts 
de tennis, une piscine supermoderne 
et une école d’equitation. 
 
	        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.