Herausgeber:
Sonstige universitäre Einrichtungen
Erscheinungsjahr:
2015
PURL:
https://www.eliechtensteinensia.li/viewer/object/000386030/338/
LA SOUVERAINETÉ INTERNATIONALE DES MICRO-ÉTATS EUROPÉENS 
TITRE 2 : LA RECONNAISSANCE INTERNATIONALE 
« Le micro-Etat vit au rythme d’une géopolitique de la survie : 
exister, puis trouver sa place sur la grille des Etats, telles semblent 
être ses raisons d’être »°°°7. 
Gaïdz MINASSIAN 
481. Les micro-États européens disposent des composantes de la souveraineté internationale 
grâce aux relations internationales qu’ils ont établies avec les autres États. Leur 
reconnaissance a été entérinée dès leur admission dans les organisations internationales. Tous 
ont profité de la construction européenne pour obtenir une légitimité européenne sans jamais 
adhérer à l’Union Européenne dont les contraintes auraient pu être préjudiciables à leur 
souveraineté (CHAPITRE 1). La reconnaissance ultime en tant qu’État leur a été 
officiellement concédée après un long processus d’admission aux Nations Unies 
(CHAPITRE 2). 
CHAPITRE 1 : Les micro-États dans la construction européenne 
« Tout en gardant à [esprit la spécificité de Monaco, 
l’interprétation actuelle de l'équilibre institutionnel bien particulier 
inscrit dans la constitution suscite quelques interrogations au regard 
de la compatibilité du fonctionnement des institutions avec les 
standards du Conseil de l’Europe »"*. 
Anne BRASSEUR, 
Présidente de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe depuis 2014. 
482. Le continent européen, longtemps morcelé, s’est restructuré après la seconde guerre 
mondiale, faisant naître de grands ensembles sur lesquels durent compter les micro-États 
européens. Tous ont profité de cette restructuration pour obtenir une reconnaissance 
internationale qui leur était nécessaire en tant qu’Etats. Ainsi, au gré de la construction de 
l’Europe, les micro-États sont devenus membres du Conseil de l’Europe (SECTION 1) et ont 
signé des accords avec l’Union Européenne pour assoir leur souveraineté sans jamais y 
adhérer (SECTION 2). 
  
12” MINASSIAN (G.), « Micro-Etat, Mini-Etat, Essai de classification », A.F.R.I., 2007, vol VIII, p. 332. 
123 RADOMAN (M.), « Fronde contre l’Europe », Monaco Hebdo, 7 nov. 2012. 
338
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.