Herausgeber:
Sonstige universitäre Einrichtungen
Erscheinungsjahr:
2015
PURL:
https://www.eliechtensteinensia.li/viewer/object/000386030/25/
INTRODUCTION GENERALE 
« micro-État européen » doit nécessairement prendre en compte des critères géographiques 
précis auxquels s’ajoutent ceux de la notion d’État. Bien qu’il n’existe pas de mesure 
quantitative pour qualifier un Etat de micro-Etat, une définition appropriée doit pouvoir les 
fixer. Avant de rentrer plus dans le détail d’une telle délimitation, il peut aisément être affirmé 
qu’un micro-Etat européen est un « Etat», « européen », doté d’un « micro-territoire » et 
d’une « micro-population ». 
13. Etre Européen. — La présente étude se limite à l’extrémité occidentale de l’Eurasie. Plus 
précisément, à la zone terrestre appelée par les géographes « continent européen ». Bordée au 
nord par l’Arctique, au sud par la Méditerranée et à l’ouest par l’Océan Atlantique, ses limites 
terrestres vont de l’Islande à l’Ouest jusqu’au massif russe de l’Oural à l’Est et de l’archipel 
norvégien Svalbard au Nord à l’île de Malte au Sud. Les territoires qui ne sont pas situés dans 
ce périmètre géographique ne peuvent être retenus. Tout ordre de grandeur est relatif car 
nécessairement lié au sujet d’étude’“. Délimiter ce dernier au seul territoire européen permet 
d’établir des standards micro-Etatiques exclusivement attachés aux Etats européens. 
14. Être un Etat. — Le critère étatique est ensentiel dans la définition, les micro-Etats sont 
d’abord des « Etats », c’est à dire des entités dotées d’un territoire, d’une collectivité humaine 
et d’une organisation politique”, qui, reconnus, leurs confèrent la qualité de sujet de droit 
international. À ce titre, ils sont juridiquement souverains et indépendants. Un micro-État 
dispose des mêmes caractéristiques qu’un État mais s’identifie comme tel par sa superficie et 
sa démographie microscopiques dont les critères quantitatifs sont à déterminer. 
15. Avoir un « micro-territoire ». — L’exiguïté d’un territoire n’a jamais empêché 
l’acquisition de la qualité d’État. Aucun élément quantitatif ne détermine précisément à partir 
de quelle surface géographique, un territoire peut être identifié comme étant 
« microscopique ». La méthode du classement des Etats par superficie et par ordre croissant, 
doit pouvoir mettre en évidence à partir de quelle taille, la distorsion entre deux États permet 
de distinguer un « micro-territoire » d’un « petit territoire ». — Le plus petit Etat européen est 
le Vatican d’une superficie de 0,44 km”, s’ensuivent, la Principauté de Monaco avec 1,97 
  
*! VERHOEVEN (J.). Droit international public, Bruxelles, (Précis de la faculté de droit de l’université de 
Louvain), Ed. Larcier, 1“° éd, 2000, p. 276. 
2 STEINMETZ (R.), small states in Europe, Luxembourg, Ed. Ashgate, 2007, p. 7. 
3 DUPUY (P.-M.), Droit international public, Paris, Ed. Dalloz, 2004, 7° éd.. p. 29. 
25
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.