Herausgeber:
Sonstige universitäre Einrichtungen
Erscheinungsjahr:
2015
PURL:
https://www.eliechtensteinensia.li/viewer/object/000386030/208/
LA SOUVERAINETÉ INTERNE DES MICRO-ÉTATS EUROPÉENS 
être élu »°°. La troisième phase de l’élection dite post-scrutin comprend le décompte des 
voix, leur vérification et la combustion des bulletins. Les scrutateurs font le total des bulletins 
et si quelqu’un a recueilli les deux tiers des voix, l’élection du Pontife Romain est 
canoniquement validée. Dans le cas contraire, les scrutins continuent pendant trois jours. À ce 
terme, si aucun scrutin n’a permis d’élire le Pape, une interruption d’une journée est faite afin 
de laisser place à la prière, à un libre échange entre les votants et à une brève exhortation 
spirituelle par le premier des cardinaux diacres”’. Puis sont reprises les opérations de vote 
selon la même procédure qui s’interrompent dans les mêmes conditions, une journée si 
l’élection n’est pas intervenue et l’élection reprend pour sept scrutins. Si le résultat des 
opérations de vote est infructueux, le cardinal camerlingue invite les cardinaux à s’exprimer et 
il est procédé suivant ce que la majorité absolue d’entre eux décidera””°. Cette majorité peut 
renoncer à une élection valide et demander un scrutin portant sur les deux noms de ceux ayant 
obtenu le plus grand nombre de voix lors du précédent scrutin. Au contraire, lorsque l’élection 
a eu lieu et qu’elle est valide, intervient alors la période d’acceptation. Le dernier des 
cardinaux diacres appelle le secrétaire du collège des cardinaux et le maître des célébrations 
liturgiques pontificales. Le cardinal Doyen ou le premier des cardinaux par ordre et par 
ancienneté, au nom de tout le collège des électeurs, demande le consentement de l’élu en ces 
termes : « Acceptez-vous votre élection canonique comme Souverain Pontife ? De quel nom 
voulez-vous être appelé ? »°”. Si l’élu n’a pas le caractère épiscopal, il est aussitôt ordonné 
évêque. Dans le cas où il est déjà évêque, il devient immédiatement Évêque de l’Église de 
Rome, vrai Pape, Chef du Collège épiscopal et acquiert de facto le pouvoir plein et suprême 
de l’Église universelle. Les formalités de /’Ordo rituum Conclavis doivent être respectées. 
Les cardinaux électeurs s’avancent pour rendre hommage et faire acte d’obéissance au 
nouveau pape. Après avoir rendu grâce à Dieu, le premier des cardinaux diacres annonce au 
peuple le nom du nouveau Pontife qui aussitôt donne la bénédiction apostolique Urbi et Orbi 
depuis le Balcon de la Basilique vaticane”“. L'élection du Souverain Pontife étant terminée, 
ce dernier prend possession de l’Archibasilique patriarcale du Latran. 
305. La République de Saint-Marin procède également à une désignation élective de ses 
Capitaines Régents. Elle est semblable à celle des anciens consuls romains, d’où les 
  
876 Ibid, $ 66. 
877 ; 
Ibid. $ 74. 
878 Ibid. § 75. 
8 Ibid. § 87. 
880 Thid., $ 89. 
208
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.